2021

RATP – 14@ORY

Le futur de la ligne 14 du métro parisien, vers l’aéroport d’Orly

    En bref

    L’allongement de la ligne 14 vers l’aéroport d’Orly draine un grand nombre de défis liés aux infrastructures, aux services et aux métiers des agents. Nous avons conduit une démarche de design de services en amont des gros travaux pour dé-risquer leur réalisation, maitriser les usages et anticiper la mise en service de la ligne prévue pour les JO 2024. En s'inspirant du regard majeur du futur voyageur aérien et en jouant avec une approche prospective, une trentaine de services a vu le jour.

    • 27 services prêts à la conception
    • 1 approche novatrice pour concevoir des infrastructures

    Enjeux

    En 2024, la ligne 14 du métro reliera l'aéroport d'Orly à Paris intramuros. Avec un métro toutes les 80 secondes en heure de pointe, la ligne automatique la plus accessible du réseau accueillera une nouvelle catégorie de voyageurs, en plus des passagers réguliers : les touristes aériens. Comment améliorer les conditions de transport de ces voyageurs aux besoins distincts, en matière d'hospitalité, de sécurité, d’orientation ou encore de confort ? Quels sont les aménagements complémentaires à promouvoir pour assurer la fluidité des déplacements sur tout le réseau francilien ? Le projet 14@ORY, co-financé par CINEA et la RATP et mobilisant de nombreuses experts, a 4 ans pour répondre à ces questions.

    Étapes

    1. 1Inspiration
    2. 2Détour par le grand avenir
    3. 3Conseil d'experts
    4. 4Scénario 2050
    5. 5Revenir vers le court-terme
    6. 6Scénario 2024
    7. 7Conception de 27 services 2024
    8. 8Communication (design book, webinar)

    Notre intervention

    Nous intervenions sur le volet design de services du projet, pour formuler et illustrer une panoplie de services physiques, humains et digitaux. En plus de cette approche globale et systémique, une dimension prospective a habité chacune de nos réalisations. Car, si 2024 est demain, les infrastructures de la RATP doivent perdurer des dizaines d'années et il n'est pas question d'oublier l'impératif de durabilité de ces services. Ainsi, prendre du temps sur 2050 a permis de se défaire des contraintes pour autoriser la RATP à assoir des partis-pris prospectifs, écologiques, inspirant la prise de décisions des années à venir.

    L’intervention de User Studio a permis de renforcer la pertinence des réponses qui seront adoptées, grâce une méthode adaptée aux incertitudes du futur de la mobilité Yo Kaminagai Head of design RATP