2019

La Poste – Environnement de travail du facteur

Une interface pour repenser l’étape de tri du courrier

    En bref

    Quand la Poste a décidé de segmenter les actions de tri et de distribution du courrier, une nouvelle table de tri incluant une interface digitale a été proposée aux facteurs. Concevoir cet écran dynamique était un vrai défi UX, car il devait créer le moins de nouveaux gestes professionnels pour s’insérer dans un processus minuté.

    • 1000 tables en cours d’installation

    Enjeux

    La Poste, subissant des modifications profondes de son activité d’acheminement du courrier, a engagé un plan d’actions pour s’adapter aux variations des flux : moins de courrier et plus de colis. C’est pourquoi désormais, en centre de tri, un facteur ne fait plus l’ensemble de l’activité d’acheminement : il y a des facteurs préparateurs et des facteurs distributeurs. De nouveaux outils, notamment digitaux, ont alors été mis en place. Dans cette culture très éloignée du digital, il faut porter une attention toute particulière aux usages des professionnels pour que la mutation se passe bien.

    Étapes

    • 1Immersion terrain
    • 2Exploration de 3 concepts
    • 3Atelier de définition de la vision cible
    • 4Formalisation du concept
    • 5Développement web d’une maquette
    • 6Tests in situ des interactions
    • 7Priorisation et roadmap de déploiement

    Notre intervention

    Nous intervenions lors des derniers tests de la table sur les sites pilotes, avant l’industrialisation. Jusque là, seul un tableau type Excel était installé en guise d’écran. Or lors de nos immersions, nous avons identifié des besoins nés de la division des tâches qu’une image statique ne pouvait pas traiter, comme une messagerie entre les facteurs ou la carte de la tournée. Pour assurer l’adoption du service et son succès, nous avons proposé différents concepts d’écrans dynamiques, que nous avons testés in situ, et qui ont convaincu La Poste !

    On n’était pas venu vous voir pour requestionner des process millimétrés, mais votre approche pragmatique a permis de les challenger. Samuel Directeur de la transformation du dernier km